FERMER
Luc Tiercy
sculpture



« Mon premier geste est l’observation ; m’arrêter et regarder, prendre le temps, imaginer, être à l’écoute de ce qui est là, à mes pieds, devant mes yeux... Les mots sont vains pour exprimer ces impressions sensorielles, intenses, cette puissance que dégage ces matériaux vivants.
Choisir, ramasser, ramener à l’atelier... même si je ne sais pas encore ce que je vais en faire. Mais je sais que la matière m’a parlé, m’a attiré, irrésistiblement...; comme sur une plage, ce galet, parmi tant d’autre, pourquoi le ramasse-t-on ? »