Paul Estier

Paul Estier

La beauté et le mystère.
Mariés par la terre, unis par la conscience.
L’homme et ses mille calligraphies, dessins d’utopies et de pouvoir, de désirs et de silence…
Je suis une métaphore de ma naissance.
Un petit Big-Bang comme vous autres, un paradoxe de l’Espace-Temps.
La matière est mon vaisseau vers l’invisible.
Une porte franchie où la poésie drapée dans l’acier, reflétera mes abysses, mes océans déchaînés, mes montagnes de glaces rompues, mes souffles suspendus, mes étendues, mes équilibres précieux…
Je fais des sculptures…

FERMER